StavelotNews.eu

StavelotNews.eu

Lecture de ce jour à Stavelot

Faut-il passer son temps à lire des tracts politiques, ou une telle lecture ne vaut-elle pas la peine?

 

Parfois, la lecture de ces documents est intéressante, parfois amusante, même si les informations fournies ne sont pas toujours logiques ou utiles pour aider un électeur à prendre une décision devant les urnes. Quelqu'un a certainement étudié en profondeur la littérature politique offerte au public électoral. Je peux dire que je suis heureux que ce ne soit pas mon travail.

 

Voici quelques réflexions à prendre en compte ...

 

Il est clair que la plupart de ces tracts ne sont pas écrits par le candidat ou les candidats qui les proposent à des fins de sensibilisation. Ils sont écrits le plus souvent par des écrivains professionnels embauchés pour le poste. Le fait que les candidats ne paient généralement pas pour de telles publications et leur distribution puisse également être dit.

 

Examinons de plus près le contenu de (encore un autre) arrivé ce jour.

On y est rappelé de notre rôle important dans le fonctionnement de la démocratie :

 

  1. "Par votre vote, vous déciderez de la destinée de notre cité." (Jules Caesar avait dit de même aux Sénateurs à Rome).  Cela semble me donner une puissance impressionante comme facteur de l'avenir de Stavelot. Mais  pour bien gérer une telle puissance, devrais-je accorder mon vote à ce(tte) candidat(e)? Soyons prudent, et lisons up peu plus loins ...
  2. "... impliqué dans la vie communale pendant 36 ans en qualité d'employée au service Technique." Donc, logiquement, ce travail aurait contribué aux résultats que nous vivions avec à présent :  œuvrer 36 ans pour participer à la gestion Administrative de notre Commune.
  3. Est proposé dans cette publicité : " ... une approche nouvelle de la politique communale. Bref une équipe bien capable de bien gérer nos budgets et nos actions."
  4. "Nous voulons construire une commune embellie, une commune attractive, une commune unique. Ensemble donnons un nouveau souffle à Stavelot et à ses villages en construisant une commune florissante, solidaire et ancrée dans la modernité."

Oh-yo-yoi!

Là, le lecteur/ électeur potentiel peut rencontrer un peu de difficulté à rassembler ces offres ou promesse écrites, en une pensée homogène.

 

Aux n°4, ci-dessus, la suggestion émergente est que Stavelot n'est pas "une commune embellie," ni "une commune attractive," ni "une commune unique." Ce(tte) candidat(e) veux, avec les autres membres de sa Liste politique, construire ces qualitées communales pour nous. Manque à présent seulement le petit effort de l'électeur pour cocher le n° 14 dans l'ambiance secrète du scrutin le 14 octobre. Que ce jour ne tarde pas d'arriver, car en attendant nous habitons tous une commune pas "embellie" (laide?), pas "attractive" (répulsive?), et pas "unique" (rien à offrir?).

 

Mais la logique nous permet aux moins une question : si c'est biens les gérants du passé qui nous ont apportés cette catastrophe communale, est-ce-que les 36 ans d'emploi de ce(tte) candidat(e) dans le passé, ont-ils contribués aussi aux résultats à présent? Un peu compliqué, non? A ce point dans l'étude, la confiance du lecteur/ électeur peut commencer à se dégrader.

 

 

Et encore plus important comme question/ défi : "Qu'allez-vous faire de différent, si élu(e), pour inverser ces résultats néfastes, auxquelles vous nous proposé d'y croire, que vous n'avez pas réussi à faire pendant 36 ans à oeuvrer pour notre Commune?" (Les membres de la presse ont tendance à penser ainsi, et formuler de telles questions. Cela peut aussi servir à mettre les points sur les 'i').

 

Pas facile la vie politique ...

 

Les politiciens d'oivent s'habituer aux attaques. Cela vient avec le territoire : une partie importante de leur travail et éducation professionnelle (puisque certains prènnent ça pour une profession).


Mon message ici, n'est pas une attaque personnelle sur la personne nommé(e) sur cette feuille tombée, (mais pas par hasard) dans ma boîte aux lettres ce jour.

 

Mon intention est de simplement explorer les idées présentées sur cette feuille, et les autres feuilles venues avant (et qui viendront encore certainement jusqu'au 14 octobre). Elles deviennent plus inévitables que les feuilles tombées des arbres jusqu'à présent cet automne.

 

Une telle lecture et analyse, peut-elle actuellement amener le lecteur/ électeur à une décision réfléchie et utile pour notre commune? Que pensez-vous?

 

Ou, est-ce-que ces publicitées politiques mérites seulement d'êtres prises comme une partie inévitable, coûteuse et inéluctable de l'ambiance des éléctions communales?

 

Est-ce toujours la même lecture, une après l'autre, mais avec une photo (et numéro de candidat(e) différent(e)? Une lecture que l'on pourrait résumer : "la situation présente est intolérable; nous allons améliorer tout cela sans aucun doute; on aura bon; votez pour nous."

 

Que faites vous avec?

 

Une étude approfondie, ou poubelle?

 

N'ayez pas peur d'exprimer votre opinion ici dans un commentaire.

Vous pouvez le prendre comme pratique d'exercise du scrutin pour le 14 octobre.

 

Pour pouvoir laisser un commentaire, inscrivez-vous en tant que membre sur ce blog.

C'est indolore, et vous aurez alors la possibilité de me dire d'aller sauter dans les étangs au fond de notre ville :  ce charmant petit lieu qui attend son "nouveau souffle," et "d'être ancrée dans la modernité."

 



03/10/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres