StavelotNews.eu

StavelotNews.eu

Laetare: Bonne excuse pour pisser partout ou pas?

Voici une copie d'une lettre envoyée au Collège échevinal de Stavelot. 

 

Vous êtes encouragés de présenter vos opinions ...

 

 

"Le Collège communal

                                                                     Place Saint Remacle 32

                                                                     4970 STAVELOT

 

Objet : 

Un problème de santé publique : Manque d'urinoirs,

et question d’insuffisance de services sanitaires dans un café de notre ville de Stavelot.

 

Membres du Collège, Madame, Messieurs,

 

Chers membres,

 

Ceci concerne des événements après le Rondeau des Blancs Moussis le dimanche de ce Laetare.

Comme vous le savez, en aval sur la Place Saint Remacle de ma maison, est situé un café/ bar nommé "Lû Vî Manèdj."

 

Plusieurs clients de cet établissement, pour le dire d'une façon que vous allez comprendre, quittent leurs boissons servis à la buvette temporaire érigée à cet endroit, pour venir pisser contre la façade de ma maison. Ces jets d'urine sont dirigés un peu dans tous les sens. Donc : contre la façade même, sur le trottoir, sur les marches d'entrée, et ce qui me concerne encore plus, en prenant place sur le tape-coups qui recouvre les marches pour descendre à la cave, et de là, par le soupirail contre la porte de cette cave. Ces urines passent en dessous de la porte pour rendre ma cave à chauffage très parfumée par le mardi après le Laetare. Mieux calfeutrer le dessous de cette porte contre ces inondations urinaires me semble ne pas être la première action à prendre.

 

L'année passée, au même moment et après, en discussion avec le gérant du café concerné à ce sujet, la réponse de celui-ci et de son épouse étaient, "nous n'avons jamais vu une personne sortir de notre café pour pisser sur votre façade."

 

Ce jour (6 mars, 2016), j'ai encore essayé d'en parler avec le même gérant de ce café, juste après avoir constaté avec plusieurs personnes présentes, qu'un jeune homme (âgé assez pour être servi la bière qu'il tenait en main, je ne saurais pas vous dire, mais j'en doute), ... que lui aussi, avec grand sourire quand je lui ai demandé poliment de faire ses besoins dans les toilettes du café, s'est mis à disperser ses produits urinaires un peu à gauche et à droite.

 

Le propriétaire/ gérant se trouvait à l'avant de sa buvette en ce moment. Je lui ai rappelé notre conversation de l'année passée sur ce sujet de miction illégale. Je lui ai dit: "En voici encore un qui vient de quitter votre buvette, pour pisser sur ma façade."

 

Sa réponse était au sommet (ou au moins sur le podium) des réponses instruites et informées que l'on retrouve à Stavelot, et je cite: "Mais ce n'est pas moi qui pisse sur votre façade." J'ai quitté assez vite la compagnie de cette personne. Sa réponse ma laissé comprendre instantanément, les limites potentielles pour plus de discussion : Même probabilité pour discuter plus loin avec lui d'une solution à ce problème d'hygiène publique, que pour une boule de neige de sortir intacte de l'enfer. Je l'ai simplement laissé à sa buvette, mais avec un langage corporel qui a présenté mon grand mécontentement assez évident.

 

Je suppose que ces faits seraient mieux appréciés à l'époque de François Rabelais. Ses personnages de Gargantua et son fils Pantagruel prenaient grand plaisir à pisser un peu partout, et d'un volume suffisant à emporter les pèlerins. Il est bien évident que du progrès au point de vue d'hygiène à Stavelot, n'a pas encore avancé de beaucoup depuis les habitudes médiévales de Rabelais, et ses personnages imaginaires. Mais ces personnages sembleraient se retrouver réincarnés en chaire, en os, et en vessies urinaires (et non celles des porcs des B.M.) à Stavelot ce jour.

 

Vous comprenez comme moi bien sûr, toutes les maintes raisons qui nous amènent cette belle occasion de mieux faire que ce cas présent, pour la santé et l'hygiène publique à Stavelot.

 

Dans un cas pareil, les Ordonnances de Police Administrative Générale de la Ville de Stavelot, (et que vous pouvez trouvez à ce lien sur ce site),

et qui servent comme guide parfois utile pour diriger le comportement de ses citoyens et citoyennes, peuvent-elles nous servir dans le cas présent? Certainement.

 

Le plus important ce jour est, dans ma copie, l'Article 35.4 :

"Le Bourgmestre pourra, à l'occasion des fêtes ou réjouissances publiques, lever les interdictions prévues ci-dessus, en ordonnant les précautions nécessaires sans préjudice d'autres dispositions légales."

 

Donc, inutile de citer d'autres Articles de nos Ordonnaces Administratives, et pour deux raison: 1.) Vous, les membres du Collège les connaissez déjà sûrement par chœur, et surtout ceux qui dirigent les actions à prendre dans des cas de flagrant délit de mictions intempestives. (Voir l'Article 58.1).

 

2.) Vu, les interdictions levées par le Bourgmestre à ce jour, car "C'èst l'Létâré à Stâv'leû!"

Et donc, vu l'impossibilité d'y arriver pendant ces jours-ci vécu sans Ordonnances ni Ordre, j'invite tous les Membres du Collège de venir pisser sur la façade de la Maison de Ville au prochain Laetare, et pour bien montrer que mon sens d'humour Rablesque n'est pas encore décédé à Stavelot.

 

Néanmoins, et humour de côté, je vous demande par la présente, 2 actions :

 

1. Cela ne nécessite pas une étude statistique pour deviner la possibilité que "Lû Vî Manèdj" n'est pas assez équipé en WC/ toilettes/ urinoirs à l'intérieur de cet établissement pour servir d'une façon humaine, sa clientèle, quand clientèle y en a. D'habitude, puisque à Stavelot, cet établissement n'a pas assez de clientèle pour ouvrir les jours "non-fêtes," un manque de services d'hygiènes va la plupart des jours, peut-être passé inaperçu. Mais quand j'ai compté 18 personnes à la buvette, et l'intérieur au bar rempli au maximum, et bien j'ai pu constater que leurs clients se présentaient pour pisser sur ma façade. Aurait-il un lien entre ces deux constats? Je ne connais pas les chiffres concernant le risque d'incendie et le maximum de personnes permises à l'intérieur du "Lû Vî Manèdj." J'ai devant moi d'autres chiffres intéressants à ce jour du Moniteur Belge, pour le nombre de WC, toilettes, urinoirs, et éviers par nombre de clients mandaté par la loi en Belgique. Ce n'est pas à moi de vous informer de ce que vous avez certainement devant vous aussi, mais facilement obtenu si cela n'est pas le cas.

 

Donc, pourriez-vous me répondre par écrit, si mon voisin et son établissement sont dans les normes ou pas à ce sujet sanitaire? Ceci pour faciliter toute discussion dans l'avenir avec celui-ci, le cas échéant, que je doute à présent. Si vous trouvez que ces détails ne me regardent pas du tout, pourriez-vous simplement confirmer que ce constat sur place, demandé par la présente, à bien eu lieu. Merci d'avance.

 

2. Puisque de telles démarches de contrôle peuvent parfois prendre un bon bout de temps dans notre commune, les imprévus comme la météo de ce jour, annoncée pendant aux moins dix jours, sont juste cela : imprévus. Mais le Laetare sera encore de retour, dans déjà 364 jours (à peu près). Alors, serait-ils possible de placer un urinoir à 4 places devant ce café, et un deuxième an aval de ce café? En estimant les volumes d'urines, par celles qui dégoulinent dans ma cave, j'estime que deux urinoirs suffiraient à remédier cette défaillance de santé publique. Placer un seul pissoir à l'endroit, et je crains que celui-ci serait vite dépassé. (Surtout pendant un Laetare avec des entrées plus raisonnables qu'à ce jour, et même absent le fils de Grandgousier). Et ceci sur la Place dédiée à Saint Remacle mais rendu certainement plus sacré ce jour par le Rondeau, pour soutenir l’hygiène publique à cet endroit. Merci d'avance.

 

Le numéro 2 de la présente n'est qu'une suggestion d'un citoyen Stavelotain. Je ne doute pas un instant, que dans votre expertise politique et de gestion, y compris de la santé publique, vous allez trouver plusieurs meilleures solutions que les miennes à ce petit problème absolument dégoûtant, mais où une solution existe certainement.

 

Cicérone : "Unum restat sordibus sordida omnia." (La saleté de l'individu, devient la saleté pour tous).

 

 

Avec mes vœux les plus respectueux,

 

 

 

___________________________________

     à Stavelot le 6 février 2016 

 

 



07/03/2016
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres