StavelotNews.eu

StavelotNews.eu

En 1921 la Belgique ...

... vivait un creux record d'inflation de -18,11%, ceci au mois d'octobre 1921. C'est l'année de naissance de mon père, donc, pas dans la préhistoire. Fitzgerald.jpg

En 1921 on est 6 ans avant la traversée de l'Atlantique par Charles Lindbergh. La Libre Belgique est un film belge muet réalisé par Armand du Plessy en 1921. L'écrivain F.Scott Fitzgerald est en pleine ascension. Le 24 avril, 1921 : élections communales. Les femmes participent pour la première fois au scrutin en tant qu'électrices et candidates. Le 31 juillet : loi sur l'emploi des langues. Le néerlandais devient la langue des administrations communales et provinciales dans la partie néerlandophone du pays. 

 

Le 6 avril 1921, le Troisième Congrès du Conseil de Solvay :

Marie Curie à Bruxelles.jpg

 Vous avez reconnu la petite dame au premier rang à droite ? : c'est Marie Curie. C'était la même année qu'elle a visité les États-Unis pour lever des fonds pour ses recherches sur le radium. Un Prix Nobel en Physique en 1903, ne la pas empêché d'en regagner un deuxième Prix Nobel en Chimie en 1911, 10 ans avant cette photo. Nos passions cachent parfois des dangers : elle est décédée suite à l' anémie aplasique. Ceci une maladie causée par la radiation (un terme qu'elle avait inventé) ionisante qui détruit l'ADN de nos cellules. Ce phénomêne était encore inconnu en 1921, et sa passion pour s'entourer, toucher, et respirer radium et radon est devenue némésis et passion fatale. On ne vit qu'une fois, disent certains ...

 

Plus ça change, plus c'est ...

En Belgique, la matière des drogues est essentiellement régie par la loi du 24 février 1921 sur le trafic de stupéfiantsLien externe, qui a fait l’objet de réformes importantes, notamment en 1975 et en 2003.

Cette loi vise à

  • réprimer la production, la détention et la vente de drogues illicites
  • lutter contre le trafic

Problèmes de drogue et stupéfiants en Belgique en 1921. Cela peut évoquer dans certains je suppose, un sentiment de surprise. Mon grand-père avait 48 ans à Stavelot. Ses voisins avaient-ils du cannabis qui poussait dans leur caves pour définir un besoin pour une telle loi à l'époque ?

 

Retournons un instant à cette époque ...

 

"En raison de l’occupation allemande en Belgique, la presse belge est plus que jamais patriotique, exalte l’âme belge et l’Union sacrée, et en vient même à s’interroger sur les perspectives d’avenir du pays. Dans les milieux officiels désormais réfugiés au Havre, on évoque sérieusement la possibilité d’élargir les frontières de la Belgique, pour devenir maître de l’embouchure de l’Escaut, pour mieux contrôler les eaux de la Meuse, voire pour protéger davantage la cité de Liège. L’annexion du grand-duché de Luxembourg et celle de la Prusse malmédienne sont considérées comme acquises (fin 1914, début 1915). L’idée d’une ‘Grande Belgique’ est caressée dans certaines milieux où refait florès la théorie des ‘frontières naturelles’ qui permettrait à la Belgique de s’étendre jusqu’au Rhin et le long des bassins mosan et scaldien. Un manifeste, des livres entretiennent les revendications ; certains ministres couvrent aussi l’idée que la Belgique devienne le pays auquel on confierait la garde des Lieux-Saints. Ces idées comme celle d’un retour aux frontières d’avant 1839, encore défendues au moment des négociations de paix (1919), seront très mal accueillies par les « Grandes puissances ». "
Institut Destrée (Paul Delforge et Marie Dewez) - Segefa (Pierre Christopanos, Gilles Condé et Martin Gilson)

Rêve d'une Grande Belgique.jpg

 

 

 

   

Et en 2015, " ... l’âme belge et l’Union sacrée" ?

Que sera écrit sur nous dans les livres d'histoires par nos petits-enfants ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



24/01/2015
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres