StavelotNews.eu

StavelotNews.eu

Laid


Ône Trôye du Trigus.. De l'Art, ou Encore une histoire d'ours?

Il est écrit : Un "ours" ...

 

DSC_0031.JPG

 

Saint Remacle avait ses loups : oui, on connait les histoires. Mais un ours ?

 

Jamais entendu parler de cela dans notre patelin.

 

Mais par contre, on y trouve des cochons. On y trouve même des très beaux porcs. J'en ai justement un dans ma salle à manger. Il s'y habitue, pour avoir moins peur le jour où il prendra place sur une assiette. Mais au moins il est beau.

 

DSC_0028.JPG

 

Mais c'est quoi ce truc? Avez vous remarqué sur l'affiche ci-dessus qu'il est écrit "Stavelot l'Détour" ?

 

DSC_0037.JPG

La seule raison de faire un détour pour venir voir ceci, les touristes je suppose, serait si l'autoroute avait pris feu de Polleur à St. Vith après un atterrissage imprévu d'un 747 abattu par un missile. Avec cet effort publique, Stavelot vient de s'inscrire dans le concours "Worst City Art of Western Europe." ("Le pire Art de Ville de l'Europe occidentale.") Avec ce chef-d'œuvre, comment pourrait-on douter d'une place sur le podium? Et pour la banquise de cette bête, cela me laisse froid.

 

Pas encore vu de près? Respirez profondément à quelques reprises, et ensuite regardez cette galerie effrayante :

 

 

 

Quelqu'un avait si mauvais depuis la disparition de la Truite en Trigus que l’on avait imposé sur la maison du Docteur Mons, qu'ils nous ont installé ...

 

la Truie en Trigus.

 

Affreuse ! Offert avec l'audace de s'en servir pour embellir notre Place Saint Remacle et attirer des touristes.

La seule chose par laquelle cela va attirer des touristes, serait de mettre le feu à ce tas de trigus pour que les touristes puissent se réchauffer un moment, en début de soirée.

 

Affreux! Honteux!

Je les entends déjà ces créateurs de cauchemars statuesques : "Ne trouvez-vous pas notre ours plutôt amusant? Il est marrant, Non ?"  Non. Et je redis : Non! Ni amusant, ni marrant, ... laid, et c'est tout. Une exécution sans aucune finesse. S'il vous plait, passez le vite à l'abattoir du Parc à Conteneur.

 

Et si le but est d'attirer des touristes par des beautés Stavelotaines, j'ai une suggestion :

 

Faites réparer et restaurer le Perron!

 

Depuis 1999 la belle croix en fer forgé qui surmontait le perron (du Perron), manque (abattue par des touristes m'a t'on dit, puisqu'on est sur ce sujet...). Et, pour ce qu'il reste des 4 loups, qui essaient avec courage à ce jour de soutenir le perron en l'air, ... ils ressemblent plus à des "hot dogs" que des compagnons de Remacle. Plus de 20 ans dans cet état délabré,... c'est Honteux !

 

Mais c'est juste le bon moment au point de vue de la trésorerie. Les citoyens de la Ville ont récemment appris avec plaisir que, pour une année en plus à ajouter aux précédentes, nous avons "un boni" quand le compte de fin d'année fiscale et budget sont comparés. Bravo! Le moment parfait est finalement venu pour faire justice au Perron, et avec plus qu'une couche supplémentaire d'Egaline jetée au fond de son bassin. Pour récolter il faut semer. Pour avoir il faut dépenser. Vite! Avant que la Grande Déflation prenne la Ville dans sa main macabre!

 

Et pour la Truie en Trigus, il faudra une deuxième petite dépense sortie de ce "boni" : le prix d'une allumette.

 

 

Mais attendez!  Vous n'avez encore rien vu! Dans mon prochain article, vous allez apprendre une action honteuse que notre Service d'Urbanisme nous prépare!

Et cela ne va pas durer un mois ou six comme cîs Trôye du Trigus. C'est permanent.


30/09/2015
1 Poster un commentaire

"C'est du Verlaine?"

"Non, ce sont des Triangles de Trigus."

 

 

 

On peut commencer à discerner une tendance dans les rues de Stavelot. Yves Saint Ordures.

 

Pas vu les autres exemple de laideur? Les voici : Poisson du cauchemar, et les Paraquoi?!

 

Allors, vous en pensez quoi? 

 

Pour nous laisser un commentaire, il faut être inscrit sur ce site. Inscrivez-vous maintenant avec un petit clic sur le bouton à droite sur le haut de cette page.

Si besoin de plus de détails sur cette procédure simple, les voici.

 

Qui ne dit mot, consent.

 


16/01/2015
0 Poster un commentaire

Des Paraquoi?

Et oui, encore du laid ...

 

Mais cela demande un contexte. Un peu comme le Laetare, c'est bon pour deux ou trois jours. Mais quand on aperçoit une personne qui sort d'un café à 10 heures du matin le mercredi après le Laetare, encore vétu des restes de son costume encrassé et fin plein (le sujet, pas son costume, ... et encore), et bien c'est laid.

 

Dans le même esprit,

 

Stavelot n'a pas pu se défendre contre des OVNI venu de Dieu sait où, et certainement mieux que moi ... des Paraquoi?!

C'est quoi un Paraquoi? Et bien c'est toute une famille de parapluies blancs équippés de ficelles, cables électriques, sockets et ampoulles, et suspendus en l'air dans plusieurs coins de notre ville. Cela rime à quoi ? Exactement : Paraquoi?!

"Je trouve ça plutôt amusant," disent certaines personnes. Et comme déjà suggéré, pour un jour ou deux c'est peut-être amusant. Dire que c'est beau serai pousser le bouchon un peut loin, mais bon : amusant. 

 

Après un jour ou deux ...

 

cela devient très vite une autre ajoute à la collection de trigus qui semblent se propager à gauche et à droite sur la voie public de notre ville, une fois de plus en état de siège par les distributeurs d'ordures. "C'est de l'art..." Ha! J'ai vu un cheval qui a fait plus d'art ce jour en déposant son bilan sur la route de Waimes.

"Amusant" devient de plus en plus, des morceaux de paraquoi? partout, et des ampoules qui tombent du ciel comme constaté hier après-midi. 

 

Voici les éléments de l'accusation, présentés devant vous, le jury. Décidez.

 

Et prénez courage, car certainement, comme avec les affiches des Blancs Moussis, les paraquoi? vont petit-à-petit se dégrader, et ne seront plus là dans deux ou trois ans. Et encore ... l'affiche placé sur ma maison par les BMs date d'il y à 3 Laetares ! Ceci au mépris flagrant des Ordonnances qui guident notre existence quotidienne à Stavelot. On suit les Ordonnances à Stavelot, ou c'est du n'importe quoi et des paraquoi? un peu partout?


05/01/2015
0 Poster un commentaire

Je ne suis pas le seul qui pense que c'est laid.

Le Projet  de l’entreprise SA SERBI (GEHLEN GROUP)

Comme suivi à mon article du mois passé (voir ci-dessous), n'hésitez-pas de suivre ce lien pour signer une pétition

qui aide à mettre en perspective ce projet. 

 

Et pour prélire le texte de cette pétition, le voici :

 

"Pourquoi c'est important

Nous demandons à 
- Monsieur Thierry de Bournonville, Bourgmestre de la Commune de Stavelot
- Madame et Messieurs les Echevins de la Commune de Stavelot
- Madame Barlet, Directrice Fonctionnaire Déléguée de l’Urbanisme de Liège (DGATLP-Liège 2)
- Monsieur Di Antonio, Ministre de l’Environnement, de l’Aménagement du Territoire

Que le projet de l’entreprise SA SERBI (GEHLEN GROUP) envisageant la construction de 19 appartements et un rez commercial, au coin de l’avenue Ferdinand Nicolay et de la Basse-Cour à Stavelot (à la place de la Maison Mons), soit révisé fondamentalement en vue d’une meilleure intégration urbanistique, dans le respect du tissu urbain historique, et dans le respect des règlements et du Plan Communal d’Aménagement existant à cet endroit.
Les demandes sont les suivantes :
Gabarit du bâtiment : diminuer les hauteurs impressionnantes de 14,50 mètres à 9 mètres maximum sous corniche imposé par le PCA. Réduire le gabarit d’un niveau de rez + 4 étages, à un niveau de rez + 2 étages.
Zone de recul et alignement : conserver les zones de recul et non aedificandi imposées par le PCA, c'est-à-dire 5 m de recul par rapport à la voirie.
Zone de jardin et prairie : conserver les espaces verts à l’arrière de la construction, tels que prévus au PCA en vue du maintien de zones réservées au jardinage et à l’agrément
Matériaux : respecter les tonalités de matériaux déterminés au PCA (teintes proches des immeubles anciens)
En résumé, nous sollicitons que le projet tel qu’il existe à l’heure actuelle soit fondamentalement repensé pour le mettre en conformité au PCA dont il est unanimement admis qu’il est cohérent et qu’il doit dès lors être respecté.
Nous vous remercions grandement d’avance de la bonne attention que vous réserverez à la présente."
 
 
Et voici le lien à la page pour diffuser cette pétition.
 
 

20/12/2014
0 Poster un commentaire

Des goûts et des couleurs, on ne discute pas ...

Mais quand même ...

 

Les photos qui suivent sont offertes ici dans la catégorie : "Laid" parce que certaines choses sont simplement ... laides!

 

 

C'est laid de laisser une si belle maison (pour ceux qui l'on connue) tomber en ruine. Elle est comme nous le seront tous un jour, certainement : du passé.

Mais le passé, bien rénové, est souvent appelé un trésor, et les gens viennent pour prendre leur photo devant et payent pour le visiter.

 

Mais quand même ... 

 

Je reconnais dans plusieurs des morceaux utilisés pour construire cette monstruosité présenté comme de l'art par des graffeurs Liègeois, les objets que j'avais lancés dans mon conteneur loué il ya quelques mois. On est déjà au mois de novembre donc ce n'est pas un poisson d'avril. Mais ne vous perdez pas dans cette truite en ordures, elle vous cache un hameçon encore plus laid. Ne vous laissez pas prendre !

 

Et si l'effort visionnaire de l'artiste est de présenter la flore et la faune des eaux de notre ville comme il est affiché devant l'oeuve, j'irai demain à la pêche pour la poulpe dans l'Amblève que l'artiste veut nous faire croire y vit, Pas avant d'avoir obtenu mon permis de pêche aux poulpes pour être en ordre, bien sûr. L'homme à côté de moi alors que je prenais ces photos, avec ses lunettes de soleil en se penchant sur sa canne blanche marmonnait: "C'est pas mal. C'est marrant." 

Espérons que la démolition générale ne tardera plus longtemps, car l'effet à présent n'a ni queue ni tête, ou si cela, rien d'autre ... c'est laid. Mais laisser cela en centre ville ajoute un certain charme. Non?

 

 

Vos grands parents vous ont raconté la légende Stavelotaine si touchante de la truite en trigus? Non? Allez la demander au Centre Culturel qui est responsable d'avoir passé leurs temps à gérer cet insulte visuel. Mais comme ils l'ont présenté, nous somme dans "caractéristique de l'identité stavelotaine ..." : trigus.

 

"Oho ...

On bè gros pèhon d'bwès èt d'tchinisse, dîreu noste ome.

Vrémin l'ovrèdge d'on halcotî ..."

Mais quand même ...

 

Nous arrivons à la dernière chose proposée ce jour, et la plus laide. Pendant que vous étiez distrait par l'octopus peint sur la façade et l'orduron qui perce les murs, avez vous manquez les rendus architecturaux du bâtiment qui sera un jour parmi les maisons de maîtres et façades en colombages typiques de notre ville? Quoi, vous avez pris l'hamecon, le fil et le plomb d'une bouchée? Quoi?! Encore une invasion?! Et sans résistance ni d'Armée Blanche?!

 

Nous avons déjà vécu l'insulte qui est le style architectural Bauhaus  de Walter Gropius de Weimar des années 1920's. Faut-il maintenant revivre cela à Stavelot ?

 

Voici le vrai Bauhaus : stérile comme un chat castré ...

 

 

 

Et voici ce qui va venir insulter l'Avenue Ferdinand Nicolay !

 

 

Pas trop d'explication demandée ... Des goûts et des couleurs, on ne discute pas.

 

Mais quand même ! !

 

Qu'en pensez-vous ? Ne restez-pas là à moitié endormi(e) devant votre écran comme une moule de Zeelande ...

 

Votez ! Ne rendez pas votre bulletin en blanc comme vous l'avez fait lors de la dernière élection!   Votez ! : 

 

Chargement du sondage

 

 

 


08/11/2014
2 Poster un commentaire